LADYBOSS #3

MALOU


Malou est arrivée à Lyon il y a quelques mois, elle a quitté son travail pour tenter l'aventure de l'entreprenariat dans un domaine très éloigné de ce qu'elle faisait jusque là. 

 
 

Bonjour Malou, afin de mieux te connaître peux-tu me dire d'où tu viens, tes études et ton parcours professionnel? 

J'ai grandi dans l'Ain et j'ai fait une école de commerce à Lyon. Je suis partie en Inde pour travailler dans le nucléaire, et c'est là-bas que j'ai rencontré mon mari. Je l'ai ensuite suivi aux Etats-Unis où j'ai travaillé dans le développement international. Il y a 5 ans je me découvre un attrait pour le monde du mariage, j'avais envie de découvrir un autre monde, il manquait une dimension créative dans mon travail et c'est là que j'ai commencé à travailler avec une fleuriste sur des mariages aux USA. Nous sommes partis au Canada pendant 3 ans où j'ai continué de travailler dans le développement international et je continuais en parallèle à m'exercer au métier de styliste de mariages en organisant des shootings photos d'inspirations.

Durant les derniers mois à Montréal je décide de monter mon agence To the Moon and Back en 2016 et nous rentrons finalement en France en Octobre 2016.
J'avais postulé pour être exposante pendant le festival L'Amour L'Amour La Mode à Lyon en tant que Wedding Designer. Ce fut une belle expérience qui m'a permis de créer des contacts pour lancer ma boîte, me faire connaître et faire de belles rencontres.
Le festival cherchait un repreneur et j'ai tout de suite saisi l'opportunité! Ce nouveau projet me prend beaucoup de temps car j'organise la scénographie du festival, je recrute les exposants, j'organise des séances photo pour créer les outils de communication... Je me donne trois ans pour atteindre mes objectifs. Je suis actuellement en auto-entreprise mais je pense bientôt passer en s.a.s.

HELLO malou, CAN YOU INTRODUCE YOURSELF AND TELL ME MORE ABOUT YOUR STUDIES AND JOBs?

I grew up in the Ain and I did a business school in Lyon. I went to India to work in the nuclear industry, and that's where I met my husband. I then followed him to the United States where I worked in international development. Five years ago I discovered I was attracted by the world of marriage, I wanted to discover another world, there was a lack of creation in my work and that's when I started working with a florist on weddings in the USA. We moved to Canada for 3 years where I continued to work in international development and continued practicing as a wedding stylist by organizing inspirations photo shoots.

During the last months in Montreal I decided to create my agency To the Moon and Back in 2016 and we finally came back to France in October 2016.
I had applied to be an exhibitor during the L'Amour L'Amour La Mode festival in Lyon as a Wedding Designer. It was a great experience that allowed me to create contacts to launch my carrier, to make myself known and to meet beautiful people.
The festival was looking for a buyer and I immediately seized the opportunity! This new project takes a lot of time because I organize the scenography of the festival, I recruit exhibitors, I organize photo sessions to create communication tools ... I give myself three years to achieve my goals. I am currently self-employed but I am thinking of moving to s.a.s.

 
 

Quel a été le déclic pour te mettre à ton compte?

Ma dernière expérience professionnelle ne se passant pas très bien cela m'a donné envie de tenter ma chance, de sauter le pas et me lancer dans l'entreprenariat. Me lancer à mon compte et changer totalement de métier était un pari osé. J'avais envie de travailler pour moi, faire ce qu'il me plaît et voir si ça pouvait marcher. 
Une nouvelle étape de ma vie professionnelle qui semblait de plus en plus évidente. Un jour on se rend compte qu'il n'y a plus assez de raisons pour ne pas le faire alors il faut foncer.

 

what made you realize you wanted to go freelance?

My last professional experience did not happen to go very well that made me want to try my luck, to take the plunge and get into entrepreneurship. To go freelance and totally change my job was a daring bet. I wanted to work for me, do what I like and see if it could work.
A new stage in my professional life that seemed more and more obvious. One day you realize that there are not enough reasons not to do so, then you must go.

 

Quels conseils donnerais-tu à des femmes qui comme toi souhaitent se lancer?

Je leur dirais qu'il ne faut pas avoir peur de l'échec, il faut tenter pour ne pas regretter! Chaque expérience nous fait avancer et nous apprend beaucoup sur nous-même. Il faut savoir mesurer les risques bien sûr, mais si le seul risque est de ne pas y arriver, il faut mettre un peu son égo de côté et y aller. Je rajouterais aussi que bien qu'il ne faille pas perdre de vue ses objectifs, c'est important de savourer chaque petite victoire au quotidien, ça permet de ne pas se décourager. De la bienveillance envers soi-même! 

WHAT TIPS WOULD YOU GIVE TO WOMEN WHO WANT TO START A BUSINESS?

I would tell them that they should not be afraid of failure, we must try not to regret! Each experience moves us forward and teaches us a lot about ourselves. You have to know how to measure the risks of course, but if the only risk is not to get there, you have to put your ego aside and go. I would also add that although we must not lose sight of our objectives, it is important to enjoy each small victory on a daily basis, it gives courage. Kindness towards oneself!

As-tu une journée type de travail?

C'est toujours difficile d'avoir des journées types quand on est à son compte, mais j'essaie au maximum de traiter les mails, l'administratif et faire les to-do list de la journée dès le réveil, et je réserve l'après-midi aux rendez-vous.

Pour l'organisation du salon je suis souvent en rendez-vous, c'est vraiment ce que j'aime, visiter les jolis ateliers des créatrices de robes, voir les gens dans leur petit monde c'est très inspirant. Dans un métier créatif, il est important de ne pas rester derrière son bureau, il faut se balader, rencontrer et partager avec d'autres personnes. Je peux prendre ma voiture et partir deux jours repérer des lieux pour de possibles shootings, visiter des lieux pour des futurs mariés.. c'est vraiment très varié.

 

do you have a typical working day? 

It's always difficult to have typical working days when one is self-employed, but I try to process the mails, the administrative and do the to-do list of the day as soon as I wake up.

To organize the festival, I often have appointments, this is really what I like about my job, to visit the pretty workshops of the dressmakers, seeing people in their little world is very inspiring. In a creative job, it is important not to stay behind your desk, you have to walk, meet and share with others. I can take my car and leave for two days to find places for possible shootings or for brides and grooms .. it is really very varied.

As-tu recours à une aide exterieure pour traiter tout ce qui est administratif pour ton entreprise?

J'ai fait appel à un consultant en création d'entreprises, mais bientôt je vais devoir avoir besoin d'un comptable quand je changerais de statut, c'est indispensable! Le plus dur est de savoir quel est le meilleur statut pour son activité, il y en a tellement! J'aurais très certainement besoin de l'aide d'un comptable prochainement. Avoir fait une école de commerce me permet de pouvoir gérer la plus grande partie moi-même. Si on veut être entrepreneur il faut savoir être polyvalent! 

 

HAVE YOU USE ANY EXTERNAL ASSISTANCE TO TREAT ANYTHING ADMINISTRATIVE FOR YOUR UNDERTAKING?

I used to have a business consultant, but soon I'll need an accountant when I'll change my status, it's essential! The hardest part is knowing what is the best status for your business, there are so many! I would definitely need the help of an accountant soon. Having a business school diploma allows me to be able to manage most of it myself. If you want to be an entrepreneur you have to know how to be versatile!


suivre l'actualité de malou

INSTAGRAMSITE WEB

INSTAGRAM DU SALONSITE WEB DU SALON